La quête du Destrier

Noèmie, Camille et Enora et leurs Destriers Camargues - rêve d'enfance
Noèmie, Camille et Enora et leurs Destriers Camargues - rêve d'enfance

Galoper à bride abattue dans de les vastes étendues de nos enfances. Libres, soudés à notre monture, sa crinière flottant dans le vent. Nous, centaure, bravant tous les obstacles, sans peur, avec aisance, légèreté, vitesse et équilibre. Maintenant nous rassemblons notre cheval, rien que par la force de notre pensée, il galope sur place, sans nous échapper, droit, fait demi-tour et repart dans l'autre sens ...

Rêvées, lues, vues ou vécues, ces images restent celles qui poussent chacun d'entre nous à poursuivre notre quête.

 

La quête du Destrier !

  

Notre base est technique, quasi scientifique, mais et aussi littéraire et fondée sur nos connaissances de l'histoire du cheval et de l'équitation.

Nos critères équestres sont profondément classiques, basés sur l'étude de sa mécanique, de l'éthologie, des mécanismes d'apprentissage des chevaux, de sa nature d'équidé.

Notre objectif est sensoriel, esthétique, créatif et ludique. Dans le respect et l'amour du cheval et des principes du dressage équitable.

 

Notre objectif est aussi pratique : pouvoir compter sur notre Destrier !

    Saï el Nedj au piaffer avec Camille, 10 ans. Scène de tournage       Gildas et Zorro libèrent la belle Cicci. Spectacle

Il faut étudier et travailler pour atteindre cette autonomie, cette maîtrise, cette harmonie avec sa monture. Loin des objectifs de gloire, des approbations du public, des médailles. Juste cette aisance basée sur la confiance mutuelle, la communication et le contrôle (nos codes avec notre cheval), forger son physique - et le nôtre.

 Etre bien ensemble, sans perdre de vue que le cheval, Le Maître... c'est lui. Mais, ... SON Maître, c'est vous !

 

Nous pouvons vous aider pour cela, notre soutien technique est à votre disposition

Le chemin de la connaissance.

Ces heures, ces jours, ces décennies passées à étudier leur dressage, à ces chevaux. A se fixer des objectifs, plus ou moins justes, plus ou moins légitimes, plus ou moins accessibles. A gagner, à perdre, à se perdre, construire sur les échecs, se nourrir de quand ça fonctionne.  A étudier les anciens Maîtres, avec acharnement et méthode. Tous les anciens Maîtres. A étudier les nouveaux Maîtres, et puis ceux qui sont modernes. A les regarder faire, les rencontrer. Et puis ces heures passées à les regarder vivre, à les faire vivre, ces chevaux. A se réjouir du fait de leur oisiveté. Du fait que ce sont des chevaux. Juste comme ça.

 

Tout ça : observation.. technique.. connaissance.. essayer d'appliquer et de faire au mieux... chaque jour, de nouveau.

 

Tout ça pour ça: lui apprendre à être, avec nous sur son dos, aussi libre que lorsqu'il est libre, aussi déterminé que lorsqu'il est déterminé, aussi habile que lorsqu'il est habile. Mais pour nous, avec nous, suivant nos pensées, et sans danger.

Tout ça pour comprendre et partager l'essentiel. L'échanger avec vous, cavaliers. L'échanger avec eux, les chevaux.

Et puis construire, ensemble, ce bonheur. Ce bonheur que l'on trouve là haut, sur son dos.

                                                                                                                                                                  Y.C

Actualités : visitez le profil facebook de Yasmine Coissieux !

Liberté Classique