De L'importance du pas

Je profite de cette photo vintage de Krystal lorsque je l'ai débourré pour rappeler la haute importance de cette allure et ce dès le débourrage pour régler un cheval.  Lubersac et Baucher l'avaient bien compris. Le Comte de Lubersac (1713-1767), écuyer à la Grande Ecurie de Versailles et qui dirigea l'Ecole des Chevau-Légers de la Garde, dressait ses chevaux uniquement au pas. Au bout de plusieurs années, le cheval ainsi parfaitement assoupli, était dressé à toutes les allures. Il décelait au pas toutes les résistances que le cheval pouvait présenter et y remédiait. Quand à François Baucher, il estimait que le pas était la mère des autres allures et y consacrait une large part de ses dressages.

Krystal de Fontanel, débourrage à 4 ans
Krystal de Fontanel, débourrage à 4 ans

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Actualités : visitez le profil facebook de Yasmine Coissieux !

Liberté Classique